AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Nos dossiers
Les analyses
La France perd l'essentiel ! (analyse) (18/06/2006)
ANALYSE

Pour inquièter la Corée, toute la France et ses millions de sélectionneurs savent qu'il faut bouger et créer du jeu. Mission accomplie d'emblée ! La présence de Malouda en lieu et place de Ribéry fait beaucoup de bien à l'ensemble de l'équipe.

La France construit à l'énergie son avenir dans ce tournoi. Elle prend littéralement son adversaire à la gorge et gagne tous ses duels. Thierry Henry a des jambes, Vieira une présence et Zidane aucune absence. La France est dans le coup.

Après 21 minutes de jeu, Fabien Barthez n'a pas encore aperçu le cuir. C'est long une rencontre sans ballon.
Les Coréens de Dick Advocaat n'ont pas encore marqué en première période dans ce tournoi. Barthez sait pourquoi!
Cette équipe n'a pas vraiment de finisseur et Ahn Jung-Hwan (buteur contre le Togo) débute à nouveau sur le banc.
Il a joué toutes les rencontres de préparation mais sa motivation et son engagement ne parviennent pas à convaincre son entraîneur. Il doit encore patienter.
Barthez aussi... 22e minute de jeu et enfin une petite balle pour une simple relance à la main.

C'est peu mais c'est de là qu'on voit le mieux. La Corée du Sud est au bord de la rupture depuis le coup
d'envoi. Les premiers instants de la partie furent terriblement difficiles. Beau but de Thierry Henry sur une vilaine passe de Wiltord. Le buteur français est capable de transformer une passe de plomb en or. Neuf minutes pour pondre le but de la victoire.

La France mène 2-0 à la mi-temps mais elle n'a inscrit qu'un seul but au marquoir. C'est une compétition extraordinaire. On aura tout vu ! Enfin, pas le trio arbitral !

Changement de décor en seconde période. Les joueurs français n'ont pas eu le temps de reprendre leur souffle. Moins de bons relais et plus assez de courses tranchantes. Malouda, lui, continue de déployer une belle énergie mais il s'enferme sur sa gauche. A droite, Wiltord s'éteint et est remplacé par Ribéry. Celui-ci arrive pour tourmenter les flancs adverses et redonner un peu de vivacité à l'ensemble.

Mais l'entrejeu français faiblit et ce ne sont plus les tricolores qui imposent le rythme. Barthez ne voit toujours pas arriver la balle mais il commence à sentir un souffle coréen se rapprocher de son rectangle. La France a 45 minutes de bon niveau dans les jambes. Pas assez pour battre la Corée !

Il reste 9 minutes à jouer et Fabien Barthez observe un ballon franchir sa ligne de but. Tout le monde l'a vu ! L'arbitre aussi ! C'est un but partout et c'est le premier ballon cadré de la rencontre pour les Coréens... Et donc pour le gardien français.

La Corée du Sud prend la seconde période à son compte et mérite son égalisation. Suspension face au Togo et fin de carrière peut-être pour Zinedine Zidane... Des millions de supporters ont un avis sur la question. La France gagne deux buts à un mais ne prend qu'un point. Cela aussi c'est le football !

Bruno Taverne

Dans ce dossier
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs