AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Nos dossiers
Les analyses
L'Italie avec Pirlo en demi d'ouverture (analyse) (13/06/2006)

ANALYSE

Comme les autres grandes Nations, La sélection italienne débute son Mondial à la perfection et reste une équipe invaincue lors de ses 19 dernières sorties internationales !

Trois joueurs de l'AS Roma dans le onze de départ, Francesco Totti pour la gloire, De Rossi et ses 22 ans pour remplacer Gattuso et Simone Perrotta pour régler le trafic à droite et apporter de la percussion dans le rectangle adverse. Mission accomplie à la perfection et voilà peut-être Camoranesi relégué dans un rôle de suppléant pour un bon moment.

En attaque, tous les regards se tournent vers Luca Toni, ce géant efficace, et vers Gilardino, attaquant de 23 ans qui tarde à véritablement exploser au plus haut niveau internationnal (17 buts en championnat avec Milan mais aucun en 10 titularisations en Ligue des Champions).

Décrochages permanents, mouvements par les flancs et succession de phâses arrêtées ont semé le trouble dans la défense ghanéenne. Six corners à zéro après moins de 25 minutes de jeu mais toujours un marquoir vierge.

Le Ghana est tourmenté en ce début de rencontre et son gardien, Kingston, cherche la balle. Il s'envole mais revient souvent sans elle.

Qu'importe car même la transversale vient à son secours: c'est la barre de Toni!

Ensuite, la rencontre s'équilibre, il y a du mouvement des deux côtés et la Ghana propose du jeu. On frappe à la porte de Buffon et les incursions à l'intérieur du rectangle italien sont de plus en plus nombreuses.

Le temps passe, l'Italie s'étale, s'impatiente, laisse de plus en plus d'espace entre ses lignes mais si le Ghana à la puissance et la vitesse pour remonter le champ, l'équipe de Dujkovic manque de qualité de finition pour prendre l'avantage (19 tirs dont 8 cadrés sur l'ensemble de la partie).

Andrea Pirlo est un cas à part dans le monde de la balle ronde. Il joue devant sa défense mais il ne possède pas vraiment les qualités de récupération pour occuper ce poste. Cependant, il est toujours en mouvement et sur le chemin de la balle, ensuite il se préoccupe surtout d'en faire un bon usage. Il est avec Cannavaro le joueur le plus petit de la sélection mais c'est aussi un déménageur de défenses. Il frappe de deuxième ligne, possède avec Totti la stratégie des coups-francs et régule le jeu à la perfection. Et en plus il marque ! C'est un véritable demi d'ouverture !

L'Italie mène au score mais chaque ballon perdu offre une course effreinée vers la cage de Buffon. Le coeur du Ghana mais les tripes à l'Italienne. C'est un beau match !

Oh, il y a bien une affaire de penalty (non sifflé en faveur du Ghana) mais c'est un détail pour les tifosi... Ils en ont vu d'autres ! On reparlera de l'arbitre brésilien plus tard...

De notre consultant

Bruno Taverne

Dans ce dossier
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs