AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Les équipes

La grande aventure de la "Squadra Azzurra" commence à Coverciano (22/05/2006)
La grande aventure commence ce lundi pour l’Italie réunie au centre technique fédéral de Coverciano, pour la dernière phase de sa préparation à la prochaine Coupe du monde de football (9 juin-9 juillet) en Allemagne.
C’est là, dans le calme de ce domaine confortable, niché dans la verdure à dix kilomètres à peine du centre historique de Florence, que le sélectionneur Marcello Lippi a rassemblé les 23 joueurs retenus et les quatre remplaçants susceptibles de pallier une défection de dernière minute.

Cette expédition allemande ne débute toutefois pas sous les meilleurs auspices pour une «squadra azzurra» minée de l’intérieur, lacérée par le vaste scandale de corruption présumée qui secoue tout le Calcio depuis une bonne quinzaine de jours.
Un climat de suspicion général entoure en effet le sélectionneur pour ses contacts amicaux avec l’ancien directeur général de la Juventus Luciano Moggi et l’administrateur-délégué Antonio Giraudo, gravement soupçonnés dans une affaire de matches truqués.
Pour ne rien arranger, le gardien de la Juve, Gianluigi Buffon pourrait être impliqué dans une affaire de paris illégaux et le défenseur Fabio Cannavaro dans une affaire de revenus non-déclarés.

Confiance totale et absolue

Pour couper court à toutes insinuations et permettre à tout le groupe de conserver un minimum de sérénité, le nouveau commissaire de la Fédération italienne, Guido Rossi, remplaçant le président démissionnaire Franco Carraro a réaffirmé toute sa confiance au sélectionneur, l’assurant de son soutien inconditionnel.

L’Italie ne parait pourtant pas mal armée pour bien figurer dans un tournoi, où plusieurs formations se tiennent de très près, derrière le Brésil, grand favori.
«Le Brésil semble au dessus du lot, mais derrière nous avons notre mot à dire et je situe l’Italie sur le même plan que d’autres équipes, comme l’Argentine, la France, l’Allemagne, et les Pays-Bas de Marco Van Basten» n’a cessé de répéter M. Lippi ces dernières semaines.
L’ancien entraîneur de la Juventus Turin (1994-1999 et 2001-2004), a construit un groupe très complémentaire, axant l’essentiel de ses efforts sur l’homogénéité et l’équilibre entre les lignes.

C’est pourquoi il a préféré placer son meneur de jeu, Francesco Totti bien revenu après sa fracture du péroné du 19 février parmi les milieux de terrains, ce qui lui a permis de retenir une pointe supplémentaire, en l’occurence Filippo «Superpippo» Inzaghi, très précieux devant en l’absence de Christian Vieri, éliminé sur blessure.
Les équipes
Allemagne
Angleterre
Angola
Arabie Saoud.
Argentine
Australie
Brésil
Costa Rica
Croatie
Côte-d'Ivoire
Equateur
Espagne
Etats-Unis
France
Ghana
Iran
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Rép. de Corée
Rép. tchèque
Serbie & Mnt.
Suisse
Suède
Togo
Trinidad & T.
Tunisie
Ukraine
Dans nos dossiers
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs