AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Les équipes

La Suisse doit encore se régler (28/05/2006)

La Suisse, à l’instar de la France face au Mexique (1-0), son futur premier adversaire, n’a pas fait plus que le minimum syndical samedi contre la Côte d’Ivoire (1-1), laissant toutefois entrevoir que les deux semaines qui les séparent du Mondial-2006 de football ne seraient pas inutiles.

La question taraudait tous les observateurs français venus assister à la supposée intéressante confrontation entre les Helvètes et la Côte d’Ivoire: où en étaient les Suisses? La réponse est toute simple: au début de leur préparation, et donc en rodage.

Certes, les hommes de Kuhn ont été tenus en échec. Certes, ils ont manqué quelques gestes a priori faciles, fait quelques erreurs inhabituelles et ont semblé un peu fatigués après une demi-heure de bonne tenue. Mais pour le premier d’une série de trois matches de préparation, il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter, ni matière à acquérir des certitudes bien précoces.

«C’était un bon match, mais je ne crois pas qu’il fera un jour référence. On a encore du travail, c’est évident! », a expliqué l’attaquant Alexander Frei, donnant le ton de ce qu’il fallait tirer de cette rencontre.

«Ce n’est pas exactement un bon début de préparation, mais ce qui compte c’est d’être prêt le 13 juin (jour du match contre la France). La préparation a commencé il y a quelques jours seulement. C’est normal qu’on ne soit pas encore à 100% », a assuré le sélectionneur Jakob Kuhn.

«Nous ne sommes pas encore en Allemagne »

Les deux semaines qui les séparent du début de la Coupe du monde ne serviront donc pas à rien, ni ses deux autres matches face à l’Italie le 31 mai et face à la Chine le 3 juin. Mais les bases, que les Bleus ont déjà eu le loisir d’étudier lors de l’Euro ou pendant les qualifications, sont toujours là, et si souci il y a, il se situe au niveau physique, une question qui devrait être réglée d’ici là.

«Je ne suis pas encore au top physiquement, a expliqué le défenseur helvète Valon Behrami. Ce n’est pas trop grave, nous ne sommes pas encore en Allemagne.
Ces matches amicaux sont très utiles, mais il n’y a pas encore de véritable pression. On hésite avant de faire le sprint de plus, de peur de se blesser. Le Mondial, ce sera beaucoup de pression. Et il faudra vite apprendre à la gérer »
!

Ceux qui voulaient voir dans les deux matchs amicaux des Bleus et des Helvètes un duel à distance n’ont donc pas vraiment eu grand chose à se mettre sous la dent. Il n’est d’ailleurs pas évident que ces matches de préparation donne vraiment des signaux très visibles avant que ne débute le Mondial.

«Je connais bien l’équipe de France et je pense sincèrement que la Suisse a un bon coup à jouer lors de son premier match. Déjà à l’Euro, vous leur aviez posé pas mal de problèmes! », a lancé l’Ivoirien Didier Drogba à des journalistes suisses après le match. La politesse africaine sans doute.

Les équipes
Allemagne
Angleterre
Angola
Arabie Saoud.
Argentine
Australie
Brésil
Costa Rica
Croatie
Côte-d'Ivoire
Equateur
Espagne
Etats-Unis
France
Ghana
Iran
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Rép. de Corée
Rép. tchèque
Serbie & Mnt.
Suisse
Suède
Togo
Trinidad & T.
Tunisie
Ukraine
Dans nos dossiers
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs