AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Les équipes

L'Allemagne craint la malédiction des matches d'ouverture (07/06/2006)
Si Jurgen Klinsmann, le sélectionneur allemand, avait eu le choix, le match d'ouverture du Mondial-2006 de football n'opposerait pas ce vendredi l'Allemagne au Costa Rica. Il aurait préféré que ce soit les champions du monde brésiliens qui ouvrent la compétition.

Klinsmann avait d'ailleurs causé un certain émoi au sein de la FIFA en rejettant officiellement l'idée que le pays organisateur débute le tournoi. Le match d'ouverture apporte une dose de stress supplémentaire dont Klinsmann et ses jeunes joueurs se seraient volontiers passé. Mais les arguments du maître à penser de la Mannschaft n'ont pas été entendus.

Depuis 1974, le champion sortant disputait automatiquement le match d'ouverture. Cette règle a été supprimée pour le Mondial-2006 avec la fin de la qualification automatique du tenant du titre pour la compétition suivante.

Aussi est-on revenu comme jusqu'en 1970 (avec Mexique-URSS 0-0) à la règle du pays organisateur donnant le coup d'envoi de la Coupe du monde.
L'Allemagne foulera donc en premier la pelouse de l'Allianz Arena de Munich, rebaptisé stade du Mondial FIFA le temps de la compétition, ce vendredi 9 juin peu avant 18h00.

"Je ne voulais pas jouer le match d'ouverture car il est bon de voir quelques matches avant de jouer", a délcaré Klinsmann récemment à Berlin. "Vous avez par exemple une idée de la manière de faire des arbitres. Mais maintenant nous devons jouer ce match d'ouverture et c'est à nous de nous y préparer. Les attentes sont immenses mais la pression est quelque chose que l'on ne peut pas mesurer. Si vous ressentez la pression, je dirais qu'il faut la ressentir positivement comme quelque à préparer à l'avance." Franz Beckenbauer, président du Comité d'organisation de ce Mondial-2006, n'a jamais disputé de match d'ouverture mais en connaît un rayon en matière de pression ressentie par les joueurs avant un grand rendez-
vous.

Son premier match en Coupe du monde remonte à 1966. L'Allemagne avait écarté la Suisse 5-0. Mais la pression était déjà bien présente.

"La présence médiatique était environ 3 pc de ce qu'elle est aujourd'hui, tout au plus. Ce n'était pas seulement le match lui-même qui avait de l'intérêt mais aussi le moindre aspect qui l'accompagnait. J'étais certainement nerveux. Mais j'ai été aidé par des mots de mes coéquipiers comme Uwe Seeler, Willi Schulz et Karl-Heinz Schnellinger, des anciens aux nerfs d'acier. "Petit, ne t'en fait pas. C'est seulement un match de plus" me disaient-ils.

Beckenbauer comprend les réserves de Klinsmann à propos du match d'ouverture "parce qu'ils ont souvent tourné mal pour les favoris." Personne n'a oublié la victoire de la Belgique (1-0) sur l'Argentine lors du Mondial-1982 en Espagne ou celle du Cameroun (1-0) sur les mêmes Argentins en 1990 en Italie. Sans parler du dernier France-Sénégal (0-1) en 2002.

Toutefois, les statistiques sont favorables à l'Allemagne. En 15 participations, les Allemands n'ont perdu qu'une fois leur match d'ouverture (2-1 contre l'Algérie en 1982). En 2002, l'Allemagne avait écrasé l'Arabie Saoudite 8-0 pour entamer un parcours jusqu'en finale.

Klinsmann n'en demandera pas autant. Une victoire lui suffit.
"Nous voulons commencer le tournoi avec 3 points. Nous voulons remporter le match et satisfaire le public", a conclut le sélectionneur de l'Allemagne.
Les équipes
Allemagne
Angleterre
Angola
Arabie Saoud.
Argentine
Australie
Brésil
Costa Rica
Croatie
Côte-d'Ivoire
Equateur
Espagne
Etats-Unis
France
Ghana
Iran
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Rép. de Corée
Rép. tchèque
Serbie & Mnt.
Suisse
Suède
Togo
Trinidad & T.
Tunisie
Ukraine
Dans nos dossiers
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs