AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Historique
1958
Le Brésil et Pelé éclipsent Just Fontaine
Sans faire insulte au talent des Andrade, Sindelar, Piola, Kocsis et autre Rahn; sans remettre en doute la qualité du jeu développé par l'Uruguay, l'Italie et l'Allemagne, vainqueurs des éditions précédentes, on peut affirmer que des six premières Coupes du Monde, la dernière est sans doute la plus marquante, pour trois raisons essentielles.Pour les treize buts de Just Fontaine, d'abord, fabuleux et sans doute éternel record de l'épreuve. Pour le nom de son vainqueur, ensuite: le Brésil, souvent admiré, pas encore couronné, deviendra plus tard le premier pays à s'approprier définitivement la Coupe Jules Rimet. Pour l'avènement de Pelé, surtout, qui n'est encore, avant son premier sacre, que l'anonyme Edson Arantes Do Nascimento.
Meilleur buteur du championnat de France, Just Fontaine, quand il débarque en Suède, n'est pourtant considéré que comme un réserviste chez nos voisins. La blessure de René Bliard va lui donner l'occasion d'inscrire son nom dans le livre d'or du football mondial. A ses six buts marqués durant le premier tour, le Reimois en ajoute deux contre l'Irlande, en quart de finale. Vainqueurs 4-0, les Français gagnent ainsi le droit de défier le Brésil en demi-finale. Répondant au but d'ouverture de Vava, Just Fontaine ne peut cependant pas empêcher l'élimination de ses couleurs, qui s'inclinent finalement 5-2. Qu'importe: quatre jours plus tard, les Allemands font les frais de sa frustration. Trompant le gardien Kwiatkowski à quatre reprises, Fontaine offre à la France son premier podium en Coupe du Monde. En six matches, il a scoré treize fois...
Après avoir balayé l'Autriche (3-0), le Brésil est tenu en échec par l'Angleterre (0-0), avant de se reprendre devant l'URSS (2-0). Ses cinq points lui permettent de passer sans encombre au tour suivant, où ils butent pendant 73 minutes sur un Pays de Galles volontaire et accrocheur. Surgit alors Pelé.
Du haut de ses 17 ans et huit mois, qui en font le plus jeune joueur de l'histoire de la Coupe du Monde, le futur roi illumine ce quart de finale de son génie et libère son équipe d'un formidable but. Une star est née... En demi-finale, contre la France de Fontaine et Kopa, il ajoute trois buts à ceux déjà inscrit par ses équipiers Vava et Didi. Déjà, l'artiste s'affirme...
Enfin, au stade ultime de l'épreuve, Pelé trompe deux fois le gardien suédois Liedholm, Vava (deux buts) et Zagallo portant le score final à 5-2. Avec eux, sont sacrés entre autres Gilmar, Zito, Didi et Garrincha... Une véritable constellation d'étoile qui - le sait-elle déjà? - vient d'assister à l'éclosion du plus grand joueur de tous les temps.
Fiche technique
Finale
Brésil 5-2 Suède à Stockholm (Suède)
Brésil: Gilmar, D. Santos, N. Santos, Zito, Bellini, Orlando, Garrincha, Didi, Vava, Pelé, Zagallo.
Suède: Svensson, Bergmark, Axbom, Bˆrjesson, Gustavsson, Parling, Hamrin, Gren, Simonsson, Liedholm, Skoglund.

Les buts: 3e Liedholm (0-1), 9e et 32e Vava (2-1), 55e Pelé (3-1), 68e Zagallo (4-1), 80e Simonsson (4-2), 90e Pelé (5-2).
Arbitre: M. Guigue (Fra).
Assistance: 49.737.
Historique
2002
1998
1994
1990
1986
1982
1978
1974
1970
1966
1962
1958
1954
1950
1938
1934
1930
Les stades
Berlin
Cologne
Dortmund
Francfort
Gelsenkirchen
Hambourg
Hanovre
Kaiserslautern
Leipzig
Munich
Nuremberg
Stuttgart
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs