AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Les équipes

Equateur: un mélange de promesses et de confirmations

Le nouvel entraîneur de l’Equateur Luis Fernando Suarez a réussi à emmener son équipe au Mondial-2006 de football en Allemagne, où elle participera pour la 2e fois consécutive à l’épreuve, grâce à un savant mélange de jeunes joueurs prometteurs et d’anciens au talent confirmé.

C’est Hernan Dario «Bolillo» Gomez, un Colombien, qui avait mené l’équipe pour la première fois de son existence à une phase finale de Coupe du monde, en 2002 au Japon et en Corée du Sud. Suarez, colombien lui aussi, compte faire mieux que son prédécesseur et passer le premier tour.

«C’est notre mission: faire mieux que la fois dernière», lance l’entraîneur.

Mais dans un groupe A où l’attendent l’hôte allemand, l’étonnante Pologne et le Costa Rica, la tâche s’avère extrêmement difficile.

Pour atteindre les huitièmes de finale, le technicien de l’Equateur compte sur une équipe, alliage d’une nouvelle génération autour d’un petit noyau d’anciens.

En arrivant à son poste, Suarez a ainsi peu à peu remplacé certaines gloires du Mondial asiatique (deux défaites face à l’Italie 2-0 et le Mexique 2-1 et une victoire face à la Croatie 1-0) qui semblaient indéboulonnables.

Exit donc le gardien José Cevallos, les défenseurs Augusto Porozo et Raul Guerron et les milieux de terrains Alfonso Obregon et Alex Aguinaga. Les héros de la première qualification mondiale ont fait place à une nouvelle génération.

Antonio Valencia en est l’exemple même.

Mais Suarez a également su capitaliser sur le talent de quelques cadres, comme Edison Mendez (auteur du but libérateur face à la Croatie il y a quatre ans) et surtout Agustin Delgado, meilleur buteur lors des éliminatoires sud-américains de 2002.

L’Equateur compte d’ailleurs sur ses deux prochains
matches de préparation en mai face à la Colombie et la Macédoine pour prouver qu’il faut compter avec lui, même si l’équipe, 3e des qualifications sud-américaines derrière le Brésil et l’Argentine, reste sur six défaites contre une seule victoire.
Les équipes
Allemagne
Angleterre
Angola
Arabie Saoud.
Argentine
Australie
Brésil
Costa Rica
Croatie
Côte-d'Ivoire
Equateur
Espagne
Etats-Unis
France
Ghana
Iran
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Rép. de Corée
Rép. tchèque
Serbie & Mnt.
Suisse
Suède
Togo
Trinidad & T.
Tunisie
Ukraine
Dans nos dossiers
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs