AccueilLe tournoiStatistiquesNos dossiersGaleries photosPodcastForumBlogs  
Mondial 2006 Le tournoi Les équipes

En finir avec la disette...
Quand on s'appelle l'Italie et que l'on est triple championne du monde (30 - 34 - 82), l'absence de titres internationaux (Mondial et Euros compris) depuis 1982 s'apparente presque à une honte. Surtout quand, dans le même laps de temps, des pays comme l'Argentine, le Brésil ou l'Allemagne (bref la concurrence des "multi-titrés") ont fait grimper leurs compteurs. Surtout aussi quand il faut digérer deux finales perdues, l'une en Coupe du Monde contre le Brésil en 1994, l'autre, plus indigeste, contre la France lors de l'Euro 2000 avec ce but de Trezeguet qui a transpercé le coeur de toute l'Italie comme le but de Platt l'avait fait lors d'un certain Angleterre-Belgique en 1990 (le cri de Baudoncq et puis ce silence...)


Il est temps pour l'Italie, qui continue à ramasser des coupes d'Europe des clubs à la pelle, de ramener au pays le plus prestigieux des trophées avec son équipe nationale. La tâche ne s'annonce pas aisée. Bien sûr le pays est toujours cité comme favori. Parce que c'est l'Italie. Un peu comme c'est "parce que c'est le Brésil ou l'Argentine ou l'Allemagne".


Un peu comme l'Allemagne, son effectif ou même les résultats en qualification ne sont pas des indicateurs suffisants pour présager de la réussite ou pas de l'Italie dans un tournoi (c'est-à-dire au minimum aller en finale). En 1982, l'Italie n'apparaissait aucunement comme une favorite et faillit d'ailleurs sortir dès le premier tour. Elle se réveilla subitement contre le Brésil ultra-favori et l'Argentine du jeune prodige Maradona. Plus rien alors ne l'arrêta et le gardien mythique Dino Zoff put soulever la Coupe. Depuis, les Italiens n'ont plus jamais goûté à cette joie. La Coupe du Monde de 1986 en Argentine, théâtre de la mort d'une génération et de la précocité de la suivante, fut un échec total. En 1990, le pays organisait mais ne gagnait pas, il n'atteignait même pas la finale. 1994 fut la plus vibrante et la plus belle des dernières Coupes du Monde de l'Italie. Une génération dorée symbolisée par le jeune Maldini et surtout transcendée par le génial Roberto Baggio adulé par tout un pays mais qui, comme tant de grands, rata son penalty lors de l'épreuve dramatique des tirs au but contre le Brésil en finale. Quatre ans plus tard, l'Italie de Baggio sera à nouveau vaincue aux tirs au but, à nouveau vaincue par le futur champion du monde, cette fois-ci la France, cette fois-ci au stade des quarts de finale. Enfin, la dernière Coupe du Monde fut la pire avec celle de 1986. Eliminés prématurément par une Corée du Sud déchaînée, les Italiens ne digérèrent pas l'élimination et reportèrent toutes leurs colères contre l'arbitre équatorien de la rencontre qui ne fut guère brillant, il est vrai. À l'époque, les menaces de mort avaient fusé dans tous les sens contre le pauvre Equatorien s'il osait mettre un jour le pied dans la botte. Journalistes, politiques, artistes, tous s'y étaient mis. En Italie, la mesure n'existe pas lorsqu'il s'agit de football.


Evénement insolite, la Squadra Azzurra, qui se fait souvent peur dans les prémices d'une compétition, a dominé son groupe de qualification du début à la fin, ne subissant qu'une défaite chez le voisin slovène. Il faut cependant ajouter que son groupe n'était pas vraiment ce que l'on peut appeler un groupe de la mort. La Norvège, l'Ecosse, la Slovénie, le Bélarus et la Moldavie: on a connu pire... La Squadra termine ses qualifs avec cinq points d'avance sur la Norvège qui sera éliminée en barrage par une certaine Tchéquie, future adversaire de l'Italie en Allemagne.


La Squadra Azzurra est dirigée par Paul Newman... pardon, par son sosie, Marcello Lippi. Ce dernier a tout gagné avec la Juventus de Turin qu'il a entraînée pendant huit ans (avec un intermède d'un an à l'Inter): Ligue des Champions, championnats, coupe d'Italie. Il remplace Trapattoni aux rênes de l'équipe nationale après la désillusion de l'Euro 2004 où l'Italie ne franchira même pas le premier tour. L'effectif dont dispose Lippi est bien entendu riche avec des joueurs rompus aux grandes compétitions internationales avec leur club. En défense, Nesta, Cannavaro et Zambrotta constituent toujours les piliers de la défense. Au milieu, la Juventus et l'AC Milan s'occupent également de la fourniture avec Camoranesi, Pirlo ou encore Gattuso. Mais celui qui est devenu la nouvelle star de la Squadra Azzurra joue à la Fiorentina: le géant Toni s'est imposé sur le tard. Il a bientôt 29 ans et deviendra, pour la première fois de sa carrière, le meilleur buteur de la Série A cette année. Un autre pilier de la nazionale ne joue ni à l'AC Milan ni à la Juventus. Il s'agit de Totti, toujours resté fidèle à l'AS Roma. Grosse tuile pour Lippi: le joueur s'est blessé. Il ne sera probablement pas opérationnel en juin et si il l'était, il manquerait de rythme. Autre incertitude: le fantasque Cassano (ex-AS Roma passé au Real Madrid cet hiver) sera-t-il du voyage? Il fut le seul joueur convaincant à l'Euro 2004. Malheureusement, Cassano traîne une réputation, justifiée, de joueur au caractère difficile voire souvent insupportable. Vieiri blessé, c'est ce vieux briscard d'Inzaghi, voleur de but par excellence, qui pourrait bien faire son retour. Pour surgir tel Rossi et apporter une quatrième Coupe du Monde. Tout un pays en rêve...

Participations en Coupe du Monde: 16 (1934, 1938, 1950, 1954, 1958, 1962, 1966, 1970, 1974, 1978, 1982, 1986, 1990, 1994, 1998, 2002)
Palmarès en Coupe du Monde: Trois fois vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA (1934, 1938, 1982)
Titres continentaux: Vainqueur du Championnat d'Europe (1968)

  • Si vous voulez suivre les matchs avec des supporters italiens... Lire l'article
  • Buffon heureux de se concentrer enfin sur le tournoi Lire l'article - 13/06/2006
  • La Squadra perd aussi Gattuso Lire l'article - 07/06/2006
  • Zambrotta forfait contre le Ghana Lire l'article - 06/06/2006
  • Italie et Ukraine se quittent dos à dos Lire l'article - 03/06/2006
  • Les Suisses affichent sérénité et confiance face à l’Italie Lire l'article - 01/06/2006
  • La grande aventure de la "Squadra Azzurra" commence à Coverciano Lire l'article - 22/05/2006
Les équipes
Allemagne
Angleterre
Angola
Arabie Saoud.
Argentine
Australie
Brésil
Costa Rica
Croatie
Côte-d'Ivoire
Equateur
Espagne
Etats-Unis
France
Ghana
Iran
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Rép. de Corée
Rép. tchèque
Serbie & Mnt.
Suisse
Suède
Togo
Trinidad & T.
Tunisie
Ukraine
Dans nos dossiers
Allemagne Angleterre Angola Arabie Saoudite Argentine Australie Brésil Costa Rica Croatie Côte d'Ivoire Equateur Espagne Etats-Unis France Ghana Iran
Italie Japon Mexique Paraguay Pays-Bas Pologne Portugal République de Corée République Tchèque Serbie et Monténégro Suisse Suède Togo Trinidad et Tobago Tunisie Ukraine
© 2006 SAIPM - DHNet.be - Contactez-nous : dhnet@saipm.com
Crédits photos : Photo News, EPA, Belga, DH, AP
Ce site est protégé par le droit d'auteurs Ce site est protégé
par le droit d'auteurs